H I S T O R I Q U E

Histoire

Il y a bientôt trente ans, quelques joueurs de tennis club de Fayenbois parmi lesquels Jules Meurisse, Teddy Stein, Jean-Marie Danthine, Georges Fastrez, Paul Delsemme, Jean Petitjean décidèrent d’occuper une partie de leurs loisirs en jouant au bridge dans la cafeteria de Fayenbois. Certains se rappellent encore avec émotion avoir joué chez la Maman Leboulle à la «CAJA».

Le départ

Il ne s’agissait que de parties amicales le plus souvent improvisées au gré des affinités. Ensuite vinrent les tournois duplicates plus structurés qui se déroulaient tous les samedis après-midi. Aux messieurs, pionniers du bridge à Fayenbois, vinrent bientôt s’adjoindre quelques dames. Georges Fastrez, André et Teddy Stein étaient à cette époque les responsables mais aussi les acteurs de toutes les organisations de la section bridge.

La première équipe

Bientôt une équipe fut alignée dans le championnat provincial avec des fortunes diverses. En 2001, une équipe gagna le championnat provincial et Fayenbois put ainsi aligner une équipe dans le championnat de la ligue. Le R.F.T.C. est représenté à ce niveau par une équipe et chaque saison, les « ténors » de la section bridge font plus que de la figuration face aux autres équipes wallonnes ou Bruxelloises.

2002, année charnière

2002 vit l’arrivée de nombreux joueurs presque tous issus du cours de l’Université du Troisième Âge de Liège ce qui entraîna une expansion importante de la section. Cet apport de forces nouvelles coïncidait avec l’achèvement de la construction d’une magnifique salle de réception que le tennis mit à la disposition des bridgeurs pour leurs activités. La section comptait alors une quarantaine de membres.

Le duplicate « open » (c’est-à-dire ouvert à tous les joueurs licenciés) fut déplacé le jeudi après-midi et rassemblait alors régulièrement une vingtaine de paires dont plusieurs venants d’autres clubs de la région. Actuellement, chaque jeudi, une moyenne de plus de trente paires joue un duplicate où se retrouvent tous les joueurs du club. Plusieurs équipes furent alignées dès ce moment en championnat provincial tant en 24 qu’en 32 donnes.

2 hommes à la barre

Teddy Stein et Georges Fastrez restaient toujours les animateurs et les organisateurs des activités bridgesques. L’expansion se poursuivit et la section bridge compte depuis lors environ quatre vingt joueurs dont encore plusieurs joueurs de tennis. On aligna alors chaque année six ou sept équipes dans les championnats provinciaux et bien sûr une équipe en Ligue.

La transition

Quand pour des raisons de santé, Teddy Stein se retira il fut remplacé par Jean-Marie Delville en tant que secrétaire et trésorier. Un duplicate fut programmé le lundi soir. Henri Smette accepta d’en être le responsable. Destiné surtout à des joueurs moins aguerris, on n’y joue que 21 donnes mais il permet surtout de jouer un duplicate dans des conditions plus conviviales et moins stressantes que le jeudi.

Georges Fastrez qui fut le premier professeur de bridge de l’Université du Troisième Âge organisa chaque vendredi matin un cours d’enchères et du jeu de la carte à un auditoire d’une quinzaine de joueurs et joueuses intéressés et attentifs. Ce cours continue à avoir beaucoup de succès.

 

gallery/parchemin 1